虫姫さま - La Princesse des Insectes

Publié le par Acanthe

Mushihime-sama (虫姫さま) est un shoot them up de type manic shooter ou encore danmaku, développé par le célèbre développeur Cave. C'est avec un grand plaisir que je vais vous présenter ce jeu magnifique auquel je joue depuis déjà quelques mois, et je commence même à être bon !

Comme tous les shoot them up, le principe de base est généralement de détruire des ennemis de diverse sortes à l'aide d'armes variées, tout en esquivant les différents projectiles qu'ils lancent.

Les manic shooters, eux, ont la particularité d'être généralement surchargés en boulettes formant des patterns (motifs de tir) complexes.

Autres particularités : la "hitbox" du vaisseau/personnage/autre, c'est à dire le lieu sensible qui ne doit pas se faire toucher, est très petite. Et généralement, la hitbox des boulettes est également petite, ce qui permet de naviguer dans des patterns très sérrés sans mourir. Ceci, qui est valable avec la majorité des danmaku (comme Touhou par exemple), l'est d'autant plus avec les jeux Cave !

Mushihime-sama, comme la plupart des shoot them up, est d'abord sorti sur borne d'arcade, puis il a été porté sur PS2. C'est à ce portage que je joue depuis déjà plusieurs mois, avec grand plaisir.

Mushi3

L'histoire de Mushihime-sama se déroule dans un monde parallèle couvert de gigantesques forêts et de grands déserts où vivent les Kôjuu, des arthropodes (insectes, crustacés, etc...) géants, capables même de voler, en échange d'une energie appellée le Levi-Sense.

Mais cette énergie dégagée est toxique pour les êtres humains, qui vivent dans l'ombre de ces bêtes. Les humains appellent ce Levi-Sense le Miasme.

Les humains se sont regroupés dans différents village où ils peuvent vivre tranquillement.

Le village de Hoshifuri est l'un de ces villages. Pour être en paix avec les Kôjuu, les villageois sacrifient tous les 200 ans une jeune fille de 15 ans.

Malheureusement, c'est la Princesse Reco qui est désignée pour être la prochaine sacrifiée.

Auparavant, elle s'était aventurée dans la forêt de Shinju et elle y a rencontré un mystérieux jeune homme. Celui-ci lui a donné un bracelet offrant à Reco le pouvoir de communiquer avec les Kôjuu. Mais ce qu'elle ignorait, c'est que ce bracelet est déstiné aux malheureuses élues.

Dès qu'elle eut 15 ans, les villageois tombèrent malades soudainement, les uns après les autres, sauf Reco.

Son père alla la voir pour lui demander si elle irait dans la forêt de Shinju pour aller rencontrer le dieu des Kôjuu.

Bien entendu, Reco était prête pour ce voyage vers le coeur de la forêt. Elle partit alors sur le dos de son ami le Kôjuu doré, Kiniro, en éspérant que ce dieu des Kôjuu est le jeune homme qu'elle a rencontré autrefois...

img_01_1280.jpg

                                                                                           Reco, The Princess

Le jeu se joue avec 3 boutons principaux :

A : le tir. Tapoter sur ce bouton permet de tirer. En le laissant appuyé, les mouvements sont ralentis, et les options (je reviendrais la dessus juste après) se rapprochent de Reco et Kiniro.

B : la bombe. Lancer la bombe fait disparaitre toutes les boulettes de l'écran, et fait quelques dégats aux ennemis. Elles sont au nombre de 3 par vies, par défaut.

C : le tir auto. Le maintenir appuyé a les mêmes effets que le tir tappoté du bouton A.

Mushihime-sama propose 3 modes de jeu différents :

-le mode Original

C'est le mode désigné pour les débutants, qui leur permet globalement de découvrir le jeu. Les boulettes sont en faible nombre ce qui permet un déplacement relativement libre. En contre-partie, la vitesse des boulettes est très grande. Celà constitue la principale difficulté de ce mode. Le système de scoring se limite à la collecte de pierres dorées, et à la simple survie.

-le mode  Maniac

Dans ce mode, il y a plus de boulettes qu'en Original, et les patterns sont plus compliqués. La vitesse des boulettes est également plus lente. Ce mode possède un système de scoring assez complexe, à la fois en théorie et en pratique, que je vais tenter d'expliquer.

Pour faire un gros score, il faut faire des chaines, c'est à dire détruire des ennemis à la suite sans interruption. En faisant des chaines, on fait grimper un bonus de points affiché par un compteur en haut à gauche de l'écran. Plus la chaine est longue, plus le bonus de points est important. Et à chaque ennemi vaincu (et gemmes ramassées je crois bien), le bonus vient s'ajouter aux points attribués par l'ennemi (ou la gemme). Simple non ? Mais à ceci vient s'ajouter un autre système particulier, et difficile à mettre en place, se basant sur les données cachées dans le jeu : le "skyrocket".

Mais malheureusement je ne saurais vous en dire plus. Je vois à peu près comment ça fonctionne mais je ne voudrais pas dire de bêtises. Le skyrocket est très difficile à mettre en pratique, car il comporte une prise de risque important et une bonne gestion entre le shot (tir) et l'auto-shot (tir automatique).

-le mode Ultra

Il s'agit du mode destiné aux joueurs les plus forts, les plus habiles, avec, presque, des yeux de félin et des doigts de fée.

Il y a beaucoup, beaucoup plus de boulettes qu'en Maniac, et celles-ci sont sans doute aussi rapides qu'en Original !

Le système de scoring est le même qu'en Maniac, mais il est évidement plus difficile à mettre en pratique.

De plus, dans ce mode, le boss final a une seconde forme extrèmement puissante.

Seule une poignée de "shmupeurs" est capable de terminer ce mode en utilisant un seul crédit. (c'est à dire en ne perdant pas toutes leurs vies, qui sont au nombre de 3 par défaut.)

De toute façon, j'ai essayé de finir ce mode en utilisant autant de crédit que je le veux. Au final ce n'est pas possible, car le dernier boss devient immortel grace à un certain pattern qui veut clairement dire que la fin du jeu est inaccessible, en ayant continué ne serait-ce qu'une fois.

Il s'agit donc probablement de l'un des modes les plus dur de l'histoire de Cave, se rapprochant des seconds loops terrifiants des DoDonPachi/Ketsui/j'en passe peut-être.


On a également le choix entre trois type de tirs différents :

-M-Power

Il s'agit du tir médium. La puissance est moyennement concentrée, la largeur du tir est moyenne et la vitesse des personnages est moyenne. C'est un mode très polyvalent.

-W-Power

Le tir est plus large, mais la puissance est plus diffuse, et la vitesse des personnages est plus lente. J'aime ce tir pour sa précision.

-S-Power

Le tir est ici au contraire bien plus étroit, et frontal. Mais la puissance du tir est très concentrée, et la vitesse des personnages est plus élevée. C'est mon tir préféré pour le mode Original.

 

Ensuite, je dois vous parler des options. Les options, ce sont des petits insectes qui suivent Reco et Kiniro, et qui tirent avec un laser pour renforcer le tir principal. Ils sont représentés sous la forme de bonus à attraper.

On peut choisir deux types de déplacement pour ces option : trace ou formation.

En trace, les options suivent précisément en file les personnages dans leurs déplacements.

En formation, les options gardent la même position autour des personnages.

Selon les endroits, il est plus avantageux d'être en trace qu'en formation et vice-versa. J'ai une préférence pour la formation, qui permet de garder un tir d'une grande envergure en toute circonstance.

 

Le portage sur PS2 propose un nouveau mode : le mode Arrange.

Dans ce mode, il y a un peu plus de boulettes qu'en Maniac, et les patterns sont globalement les mêmes.

Aussi, on commence directement avec 6 options en formation (alors que la limite est de 4 dans les modes arcade), ce qui augmente beaucoup la puissance de feu.

De plus, il y a un auto-bomb : quand on se fait toucher, une bombe est automatiquement lancée (s'il en reste bien sûr), ce qui permet d'épargner la vie. Par contre, il est impossible de continuer ! Le mode Arrange ne se joue qu'avec une seul crédit !

Le système de scoring est basé sur le mode Maniac et Ultra, mais il a été arrangé (d'où le nom), ce qui fait que le bonus de points grimpe beaucoup plus vite, mais le "skyrocket" est impossible.

Le mode Arrange est principalement fait pour le scoring.

Cependant, il est aussi un bon challenge pour la survie, grâce au boss final, qui, comme dans le mode Ultra, possède une seconde forme très coriace.

 

J'ai beaucoup joué à ce mode, et il y a plusieurs jours, alors que l'idée de cet article trottait encore dans ma tête, j'ai enfin réussi à le terminer ! Je suis particulièrement fier de moi, car le boss final réserve des patterns extrèmement sérrés et compliqués. Même avec l'auto-bomb, il est très difficile de vaincre ce boss. Le pire est le dernier pattern, qui est véritablement un mur de boulettes très fines entrelacées. Au début du combat, je devais avoir encore 2 vies en stock si je me souviens bien. A la fin, je n'avais plus rien du tout, ni vies en stock, ni bombes !

La joie de finir un jeu aussi difficile est aussi grande que tous les efforts et l'entrainement acharné que l'on fait pendant des semaines auparavant. Un vrai plaisir.


img_02_1280.jpg

Je voudrais aussi vous parler des musiques de ce jeu, que je trouve géniales et que j'écoute souvent.

Si vous êtes allergique à l'électronique dans les musiques, libre à vous de passer tout ce paragraphe.

Elles ont été composées par Masaharu Iwata et le célèbre Manabu Namiki, qui a également composé les musiques de nombreux autres jeux Cave (EspGaLuDa, Ketsui, DoDonpachi Dai Ou Jou, Deathmiles, et j'en passe) mais aussi, avant Cave, pour un autre développeur de shmup très célèbre, Raizing. (Battle Garegga, Armed Police Batrider , etc...)

Voici quelques musiques de Mushihime-sama :

Et je mentionne aussi le designer Tomoyuki Kotani dont j'apprécie le travail. Il ne travaille plus pour Cave me semble-t-il. C'est un peu dommage, mais c'est comme ça. Il y a beaucoup de mouvements d'artistes dans le domaine des jeux vidéo.
Je pense avoir presque tout dit sur ce magnifique jeu qu'est Mushihime-sama.
Pour conclure, je vais mettre une petite vidéo trouvé sur Youtube, pour vois montrer à quoi ressemble le jeu.
En mode Ultra. La qualité est mauvaise, mais on voit bien les boulettes. Elles sont si nombreuses ! *_*
Je vous quitte sur cette vidéo. J'ai été ravi de faire cet article, même s'il m'a fallu 3 heures et demi environ pour l'écrire.
Il s'agit de l'un de mes shoot them up préféré. J'éspère avoir éveillé votre curiosité.
Oh, et Mushihime-sama a une suite toute aussi excellente : 虫姫さまふたり (Mushihime-sama Futari)
Celle-ci a été portée sur XBox360 et est region free, c'est à dire qu'on peut y jouer sur une XBox360 PAL sans problème.
Par contre, personnellement, je n'ai pas de XBox360. Et plus le temps passe, plus j'en ai envie !
Au prochain article !
PS : Le scénario, ou l'univers de Mushihime-sama tout du moins, s'est, d'après ce que j'ai lu, fortement inspiré d'un certain manga de Hayao Miyazaki (que j'aime beaucoup, comme vous le savez) et adapté ensuite en film par son propre auteur (évidement)) : Kaze no Tani no Naushika (Nausicaä de la vallée du vent).
Je veux le lire, je veux le voir, je veux tout savoir !

 


Commenter cet article

Pukun 06/08/2010 13:31


J'adore le design, malheureusement en voulant trouver des illustrations du dessinateur ... je n'ai rien trouver x_x


Acanthe 06/08/2010 17:37



Ceci parce que je me suis lamentablement trompé ! L'illustrateur s'appelle Tomoyuki Kotani.


Il a fait aussi le design de Ibara et de Pink Sweets, 2 autres shoot de Cave.


Encore pardon pour cette stupide erreur.


Soit-dit en passant, si tu aimes le chara-design du premier Mushihime-sama, tu aimerais tout autant le design du second, Mushihime-sama Futari.